[Web Creator] [LMSOFT]
Plus de championnat de France  de Side-car cross



En 1957 la commission de moto-cross de la FFM supprime le championnat de France pour  l'année 1958


Avant de critiquer une telle décision  tres regrétable en soi il convient d'en connaitre les raisons .

Il y a chez nous qu'un assez petit nombre de pratiquants dans cette branche du moto-cross et faut il  reconnaitre que peu d'entre eux font preuve d'une classe certaine  et presentent un matériel acceptable. Dans ces conditions les organisateurs n'ont guère montré d'entousiasme quant fut créé en 1957 un championnat de France  des trois roues . Et il fallut toute la sportivité du président de la ligue  Anjou-Bretagne , Marcel Seery qui accepta de mettre sur pied  les trois épreuves pour que le titre put être régulierement disputé .

Les Faits

Malheureusement se place un incident . apres avoir signé leurs engagements  pour la première manche   en toute connaissance  des prix et primes accordés( ceux-ci étant mentionnés sur le réglement adrésse à chaque participant) . Les sidecaristes décidèrent  à l'instigation de Louis Dubois  de refuser de courrir à moins que les prix ne fussent  fortement augmentés.
Présisons que la totalité des engagés seuls Clémot et Plisson s"en tinrent à la signature  donnée. Tous les autres s'associèrent dans cette menace de grève  intervenant à quelques jours du déroulement de la course, ce qui laissait à Mr Seery que deux alternatives: retirer les sides du programme  (sans avoir le temps ni la possibilité de les remplacer par une seconde course solo) . ou bien capituler et capituler et en passer parles volontés des pilotes en rupture de sigature!.
Voulant avant tout sauver sa réunion et ce championnat  des sides qu'il avait acceptè de mettre sur pied dans sa seule ligue. Mr Seery paya
ce que voullaient les équipages se réservant  de déposer un rapport à la FFM.

Les sanctions

Sur la proposition  de son président Mr Violet , la commission vient de se  prononcer sur cette question  avec une sévérité que nous ne pouvons qu'approuver pleinement en l'occurence:
- Louis DUBOIS est suspendu pour un an ferme et paiera 20 000 francs d'amende.
-Les autres rebelles écopant de 3 mois de suspention et 5000 francs d'amende (sanction de principe pour ceux ci puisque la suspention se terminera avant la reprise de la saison ).
A noter que les amendes sera reversé au club organisateur  (Montfort), pour l'indemniser du débourg supplémentaire  auquel il avait été contraint de consentir. A noter que Mr Seery a demandé le surci général, mais la commission à voulu demeurer impitoyable.
Enfin  le championnat des sides est supprimé:  


Lors de cette commission les prix pour les Solos , ont été doublés  vis à vis de ceux de la saison passée.

Que faut il en conclure ...

1 que les side-caristes ont mis en évidence un probleme de primes

2 Peut être pas de la meilleur façon ( mais aviaient-ils le choix pour se faire entendre ?)

3 que la FFM a été fidelle à elle meme, dans la sanction pour les side-caristes.

4 elle a doublée les primes pour les solos  donc il devait y avaoir un profond malaise.

5  finalement les side-cariste n'ont plus de championnat de France et   les solos ont eu leurs primes doublées.
 Je pense que sans le coup de force de side-cariste les primes pour les solos n'auraient pas tant évoulés.

J'espere que les solos de l'époque ont fait le lien ....

  
Sources Moto-Revue N° 1366 du 23 novembre 1957